58, avenue Robert Schuman 59370 Mons-en-Baroeul

T. +33 (0)6 07 16 60 92contact@toko.archi

BOI/Surélévation & Aménagement de combles

Rue de la Concorde _ villeneuve d'ascq / France

Maitrise d'Ouvrage : Privée

Mission : Mission PC

Phases accomplies : Esquisse

_En cours 2020

object(stdClass)#22 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(9) "PROCESSUS"
}

PROCESSUS

object(stdClass)#19 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#17 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#25 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#26 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#27 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#28 (2) {
  ["format"]=>
  string(5) "small"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
_ESTHETIQUE
La forme et le vocabulaire architectural de la maison lui offrent une écriture indépendante, en opposition avec l’homogénéité des constructions de la rue.

PIGNONS
La façade en retrait et la forte présence des deux pignons en saillie modifie la perception de la maison mitoyenne. Elle est perçue comme une maison à trois façades.
VERTICALE

La hauteur actuelle de la maison est au maximum de 10 m par rapport au sol autorisé par le PLU. La verticalité est brouillée par un grand nombre d’horizontales : garde-corps, bardage du dernier étage et nez de dalle.

RAPPORT A LA RUE
A la base, la maison exprime une monumentalité grâce au socle, au cadre épais et au retraite de la façade. Cependant, une succession de plans de façade complexifie l'écriture et affaiblit ce geste dans la rue.
ECONOMIE & SECURITE
Le projet de surélévation se doit d’être optimal financièrement. L’état de vétusté du balcon engendre des frais importants pour sa remise aux normes et donc l'hypothèse du retrait est fortement ressentie.

Collaborateur projet :
Nacef CHAKIR